Le vélo dans le Grand Lyon

Tout sur le vélo à Lyon et surtout Vélo'V le nouveau chouchou du Gd Lyon et de JCDecaux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dossier paru sur Radiofrance.fr le 19 septembre 2005

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyonic
Roi du Vélo


Nombre de messages : 340
Age : 39
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Dossier paru sur Radiofrance.fr le 19 septembre 2005   Ven 23 Sep 2005 - 11:34

Ils vont au travail autrement !

http://www.radiofrance.fr/reportage/dossier/index.php?rid=&aid=245000173&formtype=dossier

Lyon, à bicyclette...

Vélo'v a signé l’un des succès de l'été avec 500.000 trajets en quatre mois et déjà 17.000 abonnés longue durée. Cette formule de location de vélos à petits prix, inédite en France, correspond pour JC Decaux à l'exploitation du marché publicitaire des panneaux urbains et des abribus pendant treize ans. Pour Lyon, Villeurbanne, et leurs habitants, ces bientôt 2000 vélos semblent ouvrir une véritable nouvelle voie aux transports doux souhaités par la Communauté urbaine. Reportage sur les débuts prometteurs d’un système qui (re)lance aussi bien d’autres cyclistes.

« Matin et soir, plus dans la journée pour aller voir des clients ». Depuis son lancement, le 19 mai dernier, Stéphanie a adopté le Vélo'v (prononcez "V-love"). Cette jeune juriste n’avait plus fait de vélo depuis dix ans par crainte des vols. Cela lui permet aussi désormais d’éviter de prendre sa voiture pour « deux, trois kilomètres » par jour de déplacements professionnels. A la veille du lancement de la semaine européenne de la mobilité, Lyon semble rougir de joie de se déplacer grâce à ses engins massifs de 23 kilos qui ont nécessité deux ans de recherches. Avec une première demi-heure gratuite, des études ont démontré que leur durée moyenne d'utilisation était de 17 minutes pour un parcours moyen de 2,6 km. Et le succès a été fulgurant pour un concept de libre-service lancé en Autriche (Vienne) et en Espagne (Cordoue, Gijon). Cette deuxième génération fabriquée à Saint-Etienne et au Portugal est plus intelligente car elle s'autodiagnostique en station : pour les vitesses, les freins, l'éclairage et bientôt le gonflage des pneus. Mais l'entretien de chaque Vélo'v, réservé aux plus de 14 ans, coûte 1.000 euros par an. Promoteur de cette redécouverte de la bicyclette encouragé par la Communauté urbaine, JC Decaux et ses 36 salariés embauchés ont déjà enregistré 23.000 abonnés, 1,2 millions de kilomètres parcourus et jusqu’à 13.000 déplacements en une journée fin août. L’été indien favorise encore ce qui intéresserait plutôt des hommes entre 25 et 45 ans, et plutôt des actifs car les déplacements ont lieu surtout en semaine, le dimanche étant la journée la moins fréquentée. Mais, comme beaucoup, à cause du climat, Stéphanie avoue que « peut-être que je reprendrai ma voiture cet hiver ».

« C’est rare quand j’arrive à en avoir un » déplore de son côté Fabrice. Convaincu par ce mode de transport « pratique, agréable, plus rapide que le métro et au coût incitatif », cet urbaniste regrette « énormément de dysfonctionnements ». Certainement souvent liées au plébiscite de ces engins utilisables 24 heures sur 24, les critiques de fidèles d’autant plus exigeants ne manquent pas : bugs informatiques à la borne relais de chacune des stations, vélo’v bloqués sans raison apparente, absence d'employés au moins pour quelques stations et surtout une régulation des mises à disposition qui oblige souvent à attendre ou se déplacer. Conscient d’une phase encore de mise au point, Fabrice reconnaît toutefois « une bonne maintenance, ils sont assez réactifs mais je pense qu’il y a encore beaucoup d’améliorations à trouver ». Le directeur régional de JC Decaux chargé du dispositif explique que la régulation est compliquée par l’étroitesse des rues pour réapprovisionner une station. Il reconnaît qu’« On peut encore corriger le fonctionnement de la carte bancaire, et peut-être sur certains éléments vitaux, ne serait ce qu'en terme d'entretien, pour le garde boue avant par exemple, sophistiqué, trop fragile et malmené ». Mais Franck Ponsonnet demande encore un peu de temps avec mi-octobre 173 stations accessibles carte bancaire pour 2000 vélos, soit 800 vélos et 43 stations supplémentaires. En 2006, avec des tarifs garantis par le Grand Lyon, ils sont annoncés 3.000 et enfin 4.000 en 2007. A l’heure où Marseille vient de lancer un appel d’offres sur ce complément de marché publicitaire, Montpellier, Nantes, Paris, Barcelone, Québec, Washington, et même… Amsterdam ont déjà attentivement observé l’expérience lyonnaise.

Une nouvelle maison pour le vélo vient pendant ce temps de naître, au cœur de la ville. Ceux qui l’animent voulaient une bicyclette avec "Pignon sur rue", regroupement du "Recycleur", association de services de réparation notamment, née il y a 10 ans, de "La ville à vélo", association d’usagers, et de "Vélo, chemins de traverse" qui réalise des études pour les collectivités et renseigne le public sur des itinéraires de loisirs. Coordinatrice de "Pignon sur rue", Bertille Darragon est ravie de faire visiter ce nouvel espace pour la petite reine. Espace de documentation, café cantine, lieu d’exposition et nouveau grand atelier pour "Le Recycleur" ont bénéficié du soutien des autorités locales pour selon Bertille « répondre à chacun des freins qui s’opposent à l’utilisation du vélo en ville ». Alors que "Le Recycleur" est passé de 500 adhérents en 2004 à 700 cette année, « les institutions considèrent maintenant le vélo comme quelque chose de sérieux et non pas comme un moyen de transport anecdotique, un moyen qui coûte relativement peu cher et très efficace pour remodeler une ville ». Si pour Bertille « on part de loin, avec l’une des grandes villes de France les moins bien aménagées pour le vélo », et « qu’il y a 10 ans, les cyclistes étaient un peu pris pour des Ovnis, ça ne se faisait pas d’arriver au travail à vélo », les mentalités ont changé. Vice-président UDF du Grand Lyon chargé entre autres du développement des pistes cyclables et de Vélo’v, Gilles Vesco insiste de son côté sur l’heure gratuite accordée aux abonnés aux transports en commun pour « ceux qui font déjà l’acte civique de se déplacer de manière alternative par rapport à un véhicule motorisé personnel ». Ainsi, 40% des abonnements longue durée à Vélo'v sont liés à la carte Técély, la première carte intermodale de France qui combine transport collectif et individuel. Et d’affirmer que « Le but est d'arriver au rééquilibrage du partage de l'espace public, en créant de nouveaux réflexes citoyens. D'où notre engagement à passer de 300 à 500 km de pistes cyclables d'ici 2010. »

Comment ça marche ?
A chaque station, une borne permet de retirer une carte d'abonné pour un euro, mais uniquement par carte bleue. La caution, non débitée mais bloquée, est de 150 euros. Ensuite, selon que l'on possède une carte longue durée (une année) ou courte (8 jours, idéale pour les touristes), on paye 50 centimes ou un 1 euro l'heure supplémentaire, puis 1 ou 2 euros les heures suivantes. On prend un Vélo'v à une station et on le ramène à une autre, où qu’elle soit, le tout étant de ne pas le conserver plus de 24 heures consécutives. La première demi-heure est gratuite, avec un bonus d’une demi-heure pour les abonnés aux transports en commun. Jusqu’ici, seulement une quarantaine de vélos ont été volés. Avec jusqu’à 25-30 usagers différents par jour par engin et en moyenne 1% d’entre eux en réparation.

Page réalisée par Eric Chaverou.

PS : il y a plein d'interview sur les Vélovs sur la page web...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tram
Cycliste pro
avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Dossier paru sur Radiofrance.fr le 19 septembre 2005   Ven 23 Sep 2005 - 12:43

Merci pour toutes ces revues de presse lyonic !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dossier paru sur Radiofrance.fr le 19 septembre 2005
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GROUPE D - Allemagne, Serbie, Ghana, Australie
» 6ème Rallye des Vendanges en Bourgogne, 3-4 septembre 2005
» MEETING AUTO/MOTOS TUNING 25 SEPTEMBRE 2005
» Rallye des Châteaux de la Loire, les 17 et 18 septembre 2005
» 1er Anniversaire de la TEAMFIREBIRD le 18 septembre 2005 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le vélo dans le Grand Lyon :: Vélo'V :: Les médias en parlent...-
Sauter vers: